Clicky

On vous explique le fonctionnement d’une shampouineuse

La shampouineuse est communément appelée nettoyeur/extracteur. Elle est plus adaptée au nettoyage profond des tapis, moquettes. Elle agit avec une solution nettoyante. Il existe différents modèles et coloris de shampouineuse. Vous les trouverez dans les grandes surfaces ou sur des sites internet spécialisés. Dans cet article nous vous présentons les différentes étapes de fonctionnement d’une shampouineuse, mais avant tout nous vous donnerons quelques informations sur l’accessoire proprement dit.

fonctionnement-shampouineuse

Nous avons rédigé un gros dossier sur les meilleures shampouineuses de 2018 par ici.

Les différentes catégories de shampouineuse

Il s’agit des shampouineuses à balai et à traineau. La shampouineuse à balai est moins encombrante que le modèle à traineau. Elle est très pratique et s’utilise convenablement sur les petites surfaces. Enfin son prix est très abordable. La shampouineuse à traineau effectue quant à elle un nettoyage en profondeur, et ce sur les grandes surfaces. Elle a une très grande autonomie et a la capacité de sécher plus vite la moquette après un premier passage.

Fonctionnement

L’appareil est constitué d’une pompe à membrane. Cette dernière pulvérise la solution nettoyante sur la surface concernée. Ensuite, l’eau sale produite par le nettoyage est aspirée dans une cuve. Puis, le revêtement est asséché. L’appareil réalise le nettoyage avec une solution nettoyante et de l’eau chaude. Pour plus de spécificité, prenons le cas de chaque modèle.

A lire aussi : les points forts et faibles des shampouineuses

Les préliminaires

Il faut commencer par utiliser l’aspirateur pour enlever tous débris se trouvant sur la moquette. Il s’agit de se débarrasser des poussières grosses ou fines ainsi que des acariens qui se sont accrochés aux fibres. La fonction d’aspiration peut ne pas appartenir à l’appareil. Vous pouvez dans ce cas utiliser un simple aspirateur.

La shampouineuse à balai

Ensuite, renversez le shampoing moquette dans le réservoir d’eau du dispositif. Il faut compléter à ce mélange de l’eau tiède (si le tapis n’est pas en laine). Actionnez la gâchette pour mettre la shampouineuse en marche. Vous pouvez donc commencer votre nettoyage. Ensuite, procédez au rinçage de la surface nettoyée. Pour finir, faites un dernier passage en aspirant pour sécher la moquette (mode extraction).

A voir aussi :  Les shampouineuses pour nettoyer votre moquette

La shampouineuse à traineau

Pour cette catégorie de shampouineuse, il faut raccorder les câbles d’aspiration et de pulvérisation. L’appareil se charge de détacher toute poussière incrustée dans les fibres. Renversez le produit nettoyant dans le réservoir d’eau sans oublier d’y ajouter de l’eau chaude si la moquette n’est pas en laine. Branchez l’appareil et actionnez-le. Faites votre nettoyage en effectuant des mouvements de va-et-vient sur la surface concernée. Il faut contrôler le conduit d’aération. Celui-ci va aspirer l’eau dans la cuve. Dès que vous aurez fini, rincez la partie nettoyée avec de l’eau chaude. Puis faites le séchage en faisant un passage qui consiste à aspirer la moquette.

Conseils

Il faut veiller à réaliser une visite technique sur l’appareil une à deux fois par an. De plus, malgré que vous leur appliquiez la fonction «extraction», les tapis ne sont pas totalement secs. Il faudrait donc que vous les séchiez dans un lieu chaud et sec (sous le soleil ou près du chauffage). Si vous ne le faites pas, non seulement ils seront un nid à acarien, mais aussi l’humidité leur donnera une mauvaise odeur.